Guêpe commune

D'une longueur variant habituellement de 10 à 19 millimètres, les guêpes ont une morphologie de base :

  • une tête dotée de mandibules et d'une paire d'antennes,
  • une paire d'yeux composés et de trois ocelles infrarouges,
  • un thorax sur lequel sont fixées six pattes et quatre ailes membraneuses,
  • l'abdomen arborant des couleurs vives avec à son extrémité un aiguillon relié à une glande à venin.

Différencier une guêpe d’une abeille

La coloration jaune et noire n'est pas un caractère fiable pour distinguer les guêpes des abeilles. On dit couramment que la guêpe est jaune vif rayé de noir alors que l'abeille est plus brune (sauf l'abeille charpentière qui, elle, est toute noire), mais cela est très réducteur puisque certaines abeilles solitaires présentent une livrée jaune et noire (notamment celles des genres Nomada et celles de la tribu des Anthidiini).
Par ailleurs, cette même robe bicolore ne se retrouve que chez les guêpes sociales (tribus des Vespini et Polistini) ainsi que chez les guêpes solitaires appartenant aux Eumeninae, mais chez les guêpes au sens large, il existe de très nombreuses espèces ne comportant aucune tache jaune.


Critères distinctifs

L'abdomen et le corps de la guêpe sont très distincts, fins et peu poilus. Les abeilles, à l'inverse, sont plus compactes et poilues.
Chez les guêpes sociales, l'ouvrière est munie d'un dard effilé et reste en vie quand elle pique un mammifère ; alors que l'ouvrière abeille domestique est munie d'un dard en forme de harpon et meurt, une partie de son abdomen arraché, lorsqu’elle pique un mammifère. Les femelles des guêpes et abeilles solitaires n'ont pas de dard ou n'en font pas un usage défensif.

Les guêpes sont quasiment toutes prédatrices ou nécrophages, alors que les abeilles sont toutes floricoles.

Les guêpes sociales ne participent pas à la pollinisation et ne possèdent pas d'organes de récolte de pollen, tels que les corbeilles et brosses à pollen aux pattes postérieures chez les femelles de l'Abeille domestique et des Bourdons ou sous l'abdomen des Megachilidae.